Webinaires pour les investisseurs, suivi du marchés et report de paiements

Paradmin

Webinaires pour les investisseurs, suivi du marchés et report de paiements

Des webinaires pour vous

Pour continuer de vous garder au courant à travers cette crise sans précèdent, les compagnies de fonds ont décidé d’offrir des webinaires pour vous. Durant ces webinaires, vous pourrez en apprendre plus sur le marché, le travail des compagnies de fonds durant cette période ainsi que les bonnes habitudes de placements à conserver.

Les webinaires de Mackenzie

Mackenzie va offrir 5 webinaires au cours des prochaines semaines. Le premier aura lieu ce mardi 7 avril à 16h avec Paul Taylor, vice-président, gestionnaire de portefeuille, équipe des stratégies multi-actifs Mackenzie. Vous pouvez vous inscrire ici.

Voici les prochaines dates à venir :

  • Le 22 avril à 16h – Todd Mattina, vice-président principal, économiste en chef, cochef de l’équipe des stratégies multi-actifs
  • Le 6 mai à 16h – Paul Taylor, vice-président, gestionnaire de portefeuille, équipe des stratégies multi-actifs Mackenzie
  • Le 19 mai à 16h – Todd Mattina, vice-président principal, économiste en chef, cochef de l’équipe des stratégies multi-actifs Mackenzie
  • Le 3 juin à 16h – Todd Mattina, vice-président principal, économiste en chef, cochef de l’équipe des stratégies multi-actifs Mackenzie

Webinaire de Fidelity

Fidelity organise un webinaire ce jeudi 9 avril à 13h30. Le gestionnaire de fond sera Hugo Lavallée, gestionnaire québécois qui gère les fonds Fidelity Potentiel Canada et Fidelity Canada Plus, il est reconnu chez Fidelity comme étant un des gestionnaires participant le plus aux rebonds boursiers et anticonformiste dans sa gestion. Vous pouvez vous inscrire ici.

Suivi des marchés

Un fort rebond du pétrole

Alors que le prix de l’essence à la pompe n’a jamais été aussi bas, battant même les prix de 2009 et que la consommation mondiale est passée de 100 millions de barils de pétrole par jour à 20 millions, le cours a fait une progression de 31.78% en 5 jours.

Cette impressionnante remonté est due à une déclaration de Donald Trump disant qu’un accord entre les États-Unis, l’Arabie Saoudite et la Russie serait en bonne voie pour contrôler la production de pétrole et revenir à un prix du baril normal. Il reste à voir si cela va aboutir à une entente officielle, ce qui serait une excellente nouvelle pour l’économie canadienne.

Le pire trimestre de l’histoire à venir?

Avec les augmentations de cas du COVID-19 aux États-Unis et les demandes d’assurance chômage qui ont explosé, les analystes s’attendent que le 2eme trimestre 2020 soit l’un des pires de l’histoire.

Sur le dernier mois, c’est 10 millions d’américains qui ont fait une demande d’assurance chômage, soit 6% de la population. Les analystes s’attendent de voir un taux de chômage entre 12 et 15% au pire de la crise sanitaire et dépassant les chiffres de la crise de 2008-2009.

Un début d’année catastrophique ne se traduit pas obligatoirement par une année catastrophique. Historiquement, la moyenne est de -3.5% et certaines années ont vécu des rebonds permettant à l’année de finir largement positive.

Le creux du marché devance la fin de la récession

Lorsque l’on regarde les récessions passées, nous constatons que le creux du marché boursier devance toujours la fin de la récession. Les analystes ont pour habitude de dire que le marché devance l’économie et nous montre ce qui va arriver.

Si l’on considère que nous allons atteindre le creux du marché ce mois-ci ou le mois prochain, la récession serait finie avant la fin de l’année et un gain potentiel des marchés d’environ 25% serait possible d’ici la fin de la récession. Il y a donc de la lumière au bout du tunnel.

Reportez ses paiements d’hypothèques, d’assurances et de voitures

Si vous avez perdu votre emploi à cause de la crise et que vous n’avez pas encore commencé à recevoir le chômage ou les aides du gouvernement, voici les informations pour demander un report de vos paiements.

Les paiements d’hypothèques

Notre partenaire Martin Côté de Plani-Pret a publié la semaine passée une info-lettre expliquant le fonctionnement du report des paiements et l’impact sur vos termes de paiements. Il faut garder en tête que vos paiements seront reportés à la fin de votre terme et que le calcul des intérêts continue de s’appliquer.

Il faut savoir que chaque institution financière a son propre règlement et procédure et que les rejoindre en ce moment peut être plus long qu’habituellement. Noter que c’est vous personnellement qui devait faire la démarche auprès de votre banque et pas votre courtier hypothécaire. Vous pouvez accéder à l’article ici.

Les paiements d’assurances

Les compagnies d’assurances ont eux aussi des procédures pour permettre de reporter vos paiements, que ce soit pour vos assurances habitations, véhicules mais aussi assurances vie, salaires, maladies graves ou accidents corporels.

Là encore, vous devrez vous même contacter les compagnies pour trouver une entente avec eux et s’assurer que votre couverture d’assurance reste valide. Par exemple, Industriel Alliance vient d’annoncer qu’il est possible de faire une demande de report du paiement de primes de 90 jours.

Les paiements de voitures

Au même titre que votre hypothèque et vos assurances, le paiement des véhicules est un gros poste budgétaire dans bien des familles. Les différentes compagnies de financement automobiles, que ce soit les fabricants eux-même ou une institution financière, ont mis en place des reports de primes.

La revue Protégez-vous a publié un article complet regroupant les différentes solutions offertes par les marques. Vous pouvez le consulter ici.

Un impact sur votre cote de crédit?

Toutes les ententes que vous pouvez prendre pour reporter vos paiements dues à la crise actuelle ne devraient pas avoir d’impact sur votre cote de crédit et ne devraient pas apparaître à votre dossier.

Par contre, la réalité de l’automatisation informatique est différente; même si selon votre prêteur, vous ne serez pas en défaut de paiement, il y a de grandes chances que le système informatique de votre prêteur vous déclare automatiquement en défaut de paiement auprès des compagnies de crédit, comme Équifax et TransUnion.

Si c’est le cas, vous devrez faire corriger votre dossier de crédit. Demandez à votre prêteur de mettre votre entente par écrit; cela vous aidera. Avant d’entreprendre des démarches pour faire corriger votre dossier de crédit, nous vous conseillons d’attendre 45 à 60 jours après le début du programme de paiements différés. Nous vous conseillons également de demander une copie de votre dossier de crédit auprès d’Équifax et de TransUnion, afin de vérifier s’il y a réellement des retards d’inscrits.

À propos de l’auteur

admin administrator